Aller au contenu principal

EPLEFPA Macon - Davayé

La saveur du savoir

Actualités

Un partenariat de plus entre le lycée de Lucie Aubrac et le collège de Saint-Exupéry

 

Les 14 et 16 avril, deux classes de 6ième de Saint Exupéry et deux classes de CM1-CM2 de Berzé la ville et de Mâcon sont venues découvrir les richesses de l'exploitation du lycée.

 

Premier but de ces visites : l'intention de créer une liaison entre la primaire et le collège.

Le collège avait cette demande, le lycée a su répondre présent et mettre au service de la pédagogie, ce don de compétences. Le tout avec en cadre de fond le somptueux paysage du grand site où s'implante le lycée de Davayé. De plus, ce n'est pas parce que les enfants venus ont entre 10 et 13 ans qu'ils ne se posent pas déjà des questions sur ce que peut être un lycée public à la fois généraliste, technologique et professionnel. Au contraire l'ensemble a éveillé la curiosité. La chaine humaine se poursuit...

 

Au programme, plusieurs ateliers autour de la thématique de l'alimentation et de l'analyse sensorielle : des groupes de 12 élèves mêlant CM et 6ième se sont succédés dans des ateliers de 40 minutes dirigés par des enseignants volontaires du lycée. L'objectif pédagogique n'a jamais été perdu de vue, rejoignant les programmes de biologie notamment, lecture de paysages, diversité végétale... Quelques ateliers : la reproduction des végétaux, avec bouturage, greffage ou marcottage ; les pommiers et la diversité impressionnante des pommes, avec par exemple le comptage des pépins, la gémination, la pollinisation par les abeilles..., l'atelier vignes avec la découverte du cuvage et des caves... et d'autres ateliers :

 

L'atelier des " plantes utilisées dans l'alimentation " mené par Laurence Pariset a montré comment on obtient de la farine, les différentes sortes de blé selon la préparation voulue, les engrais naturels pour cultiver le blé... Les élèves attentifs ont observé les racines de légumineuses, sources de protéine, par exemple, ou dessinés du blé barbu ou non barbu, des feuilles de graminées. Un élève s'est étonné devant le terme incongru : pourquoi du blé " barbu " ? Un autre a demandé si le maïs brun était " périmé " ? Bref, cette journée de découverte s'avère utile pour montrer toute la biodiversité de leur région à ses petits citadins...

 

L'atelier fromagerie animé par Anne-Charlotte Lamotte D'incamps : Force est de constater que l'atelier préféré fut celui où l'on déguste, bien évidemment ! La découverte de la chèvrerie et de son prolongement : la fromagerie fut le clou du spectacle didactique. La saisonnalité de la production du lait est un point important qui a été abordé. Les enfants ont d'abord été très surpris par le troupeau. Ils ont pu assisté à l'alimentation des bêtes à base de foin et d'herbe fraiche. Ils ont bien compris que pour obtenir du bon fromage, il fallait du bon lait, et donc une nécessité de bien nourrir les chèvres. C'est pour cela que le troupeau de Davayé grimpe sur la Roche de Vergisson où il pâture tout l 'été.

 

Pendant ces matinées actives, les enfants ont été enthousiastes, très curieux, posant de nombreuses questions. Pour l'occasion, ils avaient travaillé en amont dans leur classe respective pour préparer un questionnaire. Ils se sont enfin régalés de fromages de chèvres, surpris qu'on ne fasse que trois " boutons de culottes ", ces petits fromages, avec un seul litre de lait !

 

La journée ensoleillée et printanière a été gourmande et joyeuse... Peut-être que parmi ces enfants, des vocations de futurs lycéens dans ce site si particulier sont nées. Un beau partenariat en tout cas que ce partage de compétences entre le collège et le lycée : à suivre...